Theorie/ Theory

LASER 

 

Amplification de la lumière par émission stimulée de rayonnement un LASER est un moyen de diriger la lumière cohérente hautement concentrée à une longueur d'onde concis pour les muscles, les tissus, les organes, les tissus conjonctifs, les éléments figurés du sang, et la matrice de la vie du corps, sont tous impliqués et sont tous soumis à une stimulation laser et la guérison .

 

La photosynthèse est un moyen par lequel l'énergie lumineuse du soleil est recueillie par réaction avec des produits chimiques dans la matière végétale pour exploiter l'énergie du quantum de lumière. La lumière du soleil est évacuée de la surface du soleil et se propage en faisceaux rayonnants qui s'étendent de plus en plus en dehors de leur trajectoire de soleil. En raison de la rayonnance des rayons du soleil, l'intensité de l'énergie qui est d'expériences sur Terre est juste un petit peu de la densité initiale de champ de rayonnement.

 

Lumière cohérente est polarisée, et capable d'être allié par lieu spécifique. Il ne rayonne pas, mais plutôt qu'il est dirigé vers un endroit précis. Sa cohérence permet la livraison d'un quanta de la lumière, à des niveaux énergiques élevés spécifiquement, à exiger des endroits avec des longueurs d'onde précises.

 

Il a été prouvé que les cellules communiquent par une lumière cohérente.

 

Les cellules de la matrice vivante communiquent également tout au long de la totalité des organismes vivants du corps via d'un lumière cohérente, et que la communication se fait instantanément grâce à la matrice vivante _ pour diriger tous les aspects de la guérison, la croissance, la régulation du métabolisme et la survie générale des cellules.

 

Pour être en mesure de composer dans ce processus de communication via une méthode artificielle comme un laser froid est la capacité d'imiter la méthode exacte est que les cellules elles-mêmes utilisent pour se soigner et aussi de se développer, de changer, et de survivre.

 

La lumière laser communique ensuite les cellules à un niveau très basique et puissant.

 

La nature de la lumière laser a plusieurs facettes:

 

1. Longueur d'onde: la longueur d'onde réelle de la lumière correspond à combien de distance de l'onde de la lumière est de la crête vers crête.

 

2. Cohérence: la lumière peut rayonner comme la lumière du soleil ou il peut être disposé en raison de l'émission stimulée via excitation simultanée d'électrons à des niveaux atomiques plus élevés et leur rétroversion immédiate à un niveau moindre dégageant quanta de lumière à la même longueur d'onde en même temps et de l'orientation, un cohérente.

 

3. Puissance: la quantité de force ou puissance délivrée à une zone particulière avec la lumière laser est également dépendante de la nature de la rétroversion ci-dessus et la quantité d'atomes artificiellement élevé vers un état instable et ensuite laissé se dégrader émettant une lumière laser cohérente. Ceci est communément évaluée en Joules / centimètre carré.

 

4. Fréquence: c'est le train de s'éteindre et de la lumière laser par unité de temps, dans ce cas impulsions par seconde. Le laser peut être bénéfique si affiché en permanence, mais a fait ses preuves pour être en mesure de «parler» aux tissus et organes spécifiques si modulé à des fréquences spécifiques.

 

Il ya plusieurs raisons que la luminothérapie fonctionne sur la structure et le métabolisme des tissus vivants. / certains d'entre eux sont:

 

1. Effets au niveau cellulaire: la réduction des espèces réactives de l'oxygène (ROS) est un des principaux effets de la lumière laser. Il a été prouvé que la lumière à la longueur d'onde appropriée de réparation de l'ADN mitochondrial (ADNmt) et de l'ARN messager (ARNm), utilisé pour soutenir et diriger l'entretien et le métabolisme de la cellule.

 

2. Effets au niveau de l'organe: ces effets sont considérés comme la culmination des effets combinés de la réhabilitation des cellules et des tissus conjonctifs réparés par la lumière laser. Comme la guérison des cellules, un bon métabolisme s'ensuit et l'organe reprend bon fonctionnement.

 

3. Effets au niveau symptomatique: dans le cas des animaux nous dirions au niveau des signes cliniques, mais la reprise de la fonction des organes seront ensuite réduire les signes / symptômes qui étaient la marque de l'évolution de la maladie et sont un baromètre dans l'évaluation de la processus de guérison.

 

4. Effets au niveau thérapeutique: alors que les organes guérissent, les signes / symptômes disparaissent, nous voyons l'organisme guérir

 

LASER

 

Light amplification by stimulated emission rays or L.A.S.E.R. is a means of directing highly concentrated coherent light at a concise wavelength to the muscles, tissues, organs, connective tissue, formed elements of the blood, and the living matrix of the body, are all involved and are all subject to laser stimulation and healing.

 

 

Photosynthesis is a means by which the light energy from the sun is gathered by reacting with chemicals in plant material to harness the energy of the quantum of light. The sun’s light is discharged from the surface of the sun and spreads out in radiating beams that expand further and further apart as they travel from the sun. Due to the radiating of the sun’s rays, the intensity of energy that is experiences here on Earth is just a small bit of the original radiation field density.

 

 

Coherent light is polarized, and able to be location ally specific. It does not radiate but rather it is directed to a specific location. Its coherency allows the delivery of an exacting quanta of light, in specifically high energy levels, to exacting locations with exacting and concise wavelengths.

 

 

It has been proven that cells communicate through coherent light.

 

Cells in the living matrix also communicate throughout the total body living things via a coherent light, and that communication is done instantaneously through the living matrix to direct all aspects of healing, growth, regulation of metabolism, and general cell survival.

 

To be able to dial into this communication process via an artificial methodology such as a cold laser is the ability to emulate the exact methodology is that the cells themselves use to heal themselves and also to grow, to change, and to survive.

 

Laser light then communicates to the cells on a very basic and powerful level.

 

The nature of the laser light has several facets:

 

1. Wavelength: the actual wavelength of the light corresponds to how much distance the wave of light is from crest to crest.

 

 

2. Coherency: light can radiate like the Sun’s light or it can be arranged due to stimulated emission via simultaneous excitation of electrons to higher atomic levels and their immediate retroversion back to a lesser level giving off exacting quanta of light at the same wavelength at the same time and orientation, or coherent.

 

 

3. Power: the amount of force or power delivered to a particular area with laser light is also dependent on the nature of the retroversion above and the amount of atoms artificially elevated to an unstable state and then allowed to degrade giving off coherent laser light. This is commonly evaluated in Joules/square centimeter and in many devices for medical therapeutics, is often too high.

 

 

4. Frequency: this is the turning off and on of the laser light per unit time, in this case pulses per second. The laser can be beneficial if shown continuously but has been proven to be able to “speak” to specific tissues and organs if modulated with specific frequencies.

 

 

There are many reasons that the light therapy works on the structure and metabolism of living tissues. /some of them are:

 

 

1. Effects at the cellular level: the reduction of Reactive Oxygen Species (ROS) is a major effect of the laser light. It has been proven that the light at the proper wavelength repairs mitochondrial DNA (mDNA) and messenger RNA (mRNA), used to support and direct maintenance and metabolism in the cell.

 

 

2. Effects at the organ level: these effects are seen as the culmination of the combined effects of the rehabilitation of the cells and connective tissues repaired by laser light. As the cell heals, proper metabolism ensues and the organ resumes proper function.

 

 

3. Effects at the symptomatic level: in the case of animals we would say at the level of clinical signs but the resumption of proper organ function will then reduce signs/symptoms that were the hallmark of the disease process and are a barometer in the evaluation of the healing process.

 

 

4. Effects at the therapeutic level: then as the organs heal, the sign/symptoms resolve we see the organism heal